La Geste des Chevaliers Dragons

« Nul ne sait pourquoi les dragons apparaissent. Leur seule présence déforme la réalité. D’abord cette influence est discrète et n’affecte que les lieux proches. Puis, à mesure que le dragon grandit, vieillit, le voile maléfique croit comme les ronds à la surface d’un lac. Nous l’appelons le Veill.
Le Veill tord les choses, transforme les animaux et les gens en êtres monstrueux. Il croit et croit encore, semant mort et destruction sur son passage. Pour le faire disparaître, il faut que le dragon meure. Mais comment combattre une bête dont les sens magiques perçoivent tous les êtres vivants qui se meuvent autour de lui ?
Seules les vierges échappent à cette vigilance démoniaque. Seules les vierges ne sont pas rongées par le Veill. Seules les vierges peuvent approcher la bête pour la tuer… C’est pour cela qu’a été créé notre ordre… L’Ordre des Chevaliers Dragons.”

Dans la Geste, chaque tome est une histoire complète. Des histoires qui se déroulent dans le même univers, pour illustrer les conséquences du même évènement fondateur : l’apparition des Dragons dans un monde moyenâgeux et fermé.
Pour les combattre, est créé un Ordre de Chevaliers entièrement féminin… dont les exploits vont bouleverser les mœurs et la société.
Chaque tome est donc indépendant : même scénariste (enfin, les deux mêmes scénaristes), mais le dessinateur et les héroïnes principales changent à chaque fois. Les histoires peuvent donc être lues dans n’importe quel ordre – cependant, comme les pièces d’un puzzle, elles forment un tout… un réseau complexe de personnages, de lieux, d’idées, que le lecteur attentif peut voir évoluer de tome en tome…

Vous avez déjà tout lu ?
Pour en savoir plus, nous vous conseillons :

Scales – Un regard vertical (Tome 1)
Tout a commencé quand Marion a envoyé la pizza à la tête du client. Si elle n’avait pas fait ça,
Read more.

Les commentaires sont fermés.