L’Oeil des Dieux

L'oeil des Dieux, éditions Mango, parution 2000
Agés de neuf à quatorze ans, ils vivent en bandes et se nomment les Loups, les Ours et les Crazes. Ils ont toujours vécu dans la Bulle, un lieu étrange et hermétiquement clos qui, grâce aux dieux Coan & Ji, leur dispense nourriture et énergie. Depuis que les robots qui s’occupaient d’eux se sont immobilisés à jamais, les enfants de la Bulle, conduits par Mina et Jeff, passent leur temps à se faire la guerre. Jusqu’au jour où les dieux Coan & Ji arrêtent les distributeurs de nourriture… Loups, Ours et Crazes vont-ils réussir à s’unir pour sortir de ce piège mortel ? Et qu’y a-t-il à l’extérieur de la Bulle ?

Auteur ANGE, Couverture illustrée par Manchu
Thèmes : Amitié – Amour – Catastrophe – Perception de la réalité
Age : dès 11 ans
Collection Autres Mondes (Mango Jeunesse)  N° 3
Sortie : octobre 2000  – 168 pages

L’extrait

Cinq marches seulement séparaient maintenant les deux filles de la fissure, mais Mina connaissait assez le terrain pour savoir qu’un pas de plus pouvait être fatal. Vangh et l’autre Ours les verraient forcément. Il fallait faire une diversion. Mina se tournait vers Chelsea pour lui demander si elle avait une idée quand un bruit étrange l’interrompit.
Un grondement s’éleva, léger d’abord, puis prenant peu à peu de la puissance. Il venait de partout à la fois – comme si la Bulle elle-même frémissait, comme si les dieux s’ébrouaient ou grognaient. Le bruit devint assourdissant, le sol se mit à trembler et toutes les lumières s’éteignirent d’un coup. Terrifiée, Chelsea commença à crier ; Mina eut juste le temps de lui mettre la main sur la bouche pour ne pas qu’elle les trahisse.
Puis le bruit s’évanouit, aussi vite qu’il était venu. Quelques halos se rallumèrent.
– Qu’est-ce que c’était ? hurla Vangh.
Mina secoua Chelsea pour l’obliger à reprendre ses esprits.
– On y va ! chuchota-t-elle.
Elles franchirent les cinq marches fatidiques, se glissèrent à travers la fissure de la paroi en béton et s’écroulèrent de l’autre côté.

Sélections et Prix

PRIX ADOS RENNES / ILLE-ET-VILAINE 2001-2002
J’AI LU, J’ELIS 2001 – PRIX LITTERAIRE DES ADOS DE LA VILLE D’ANGERS
PRIX PLAISIRS DE LIRE 2002 (catégorie 6ème – 5ème) du département de l’Yonne.
PRIX ARDEP Ile-de-France 2001/2002 (site de l’ARDEP)
SELECTION 2001 de la REVUE DES LIVRES POUR ENFANTS
SELECTION 2002 BIBLIOTHEQUE IDEALE SPECIAL JEUNESSE de la revue LIRE

L’Oeil des Dieux dans les médias :

Libération
“Un des partis pris de cette nouvelle collection de Mango intitulée “Autres Mondes” et dirigée par Denis Guiot, parfait connaisseur de la science-fiction jeunesse, est de stimuler autant l’imagination que la réflexion. Pari réussi avec ce troisième titre, qui ne dévoile en rien une issue saisissante. “
(Frédérique Roussel)

Galaxies
“Construite avec un excellent sens du suspense, toute l’intrigue se laisse lire avec plaisir. Que demander de plus ?”
(André-François Ruaud – Critique intégrale disponible sur noosfere)

L’Hebdo des Juniors
“Un bon roman de science-fiction. Suspense, vraie révélation à la fin, personnages complexes, un beau coup d’essai pour cette nouvelle collection entièrement dédiée à la SF “
(Soizig Le Bail)

NooSFere
“Ce premier roman pour la jeunesse d’Ange – par ailleurs concepteur de jeu de rôles sous le pseudonyme de G.E. Ranne, et scénariste de bande dessinées (Némésis…) – , est donc une agréable introduction au thème de la perception de la réalité, de lecture particulièrement facile puisque l’aventure y est privilégiée.
On notera qu’Ange a également publié une nouvelle dans l’anthologie Graines de futurs (chez le même éditeur), où il aborde sous l’angle du conte de fées un thème ultramoderne de la SF, celui des nanotechnologies. Un auteur décidément très prometteur… “
(Laureline Patoz – Critique intégrale sur noosfere)

Okapi
L’Oeil des dieux a été sélectionné par Okapi dans sa rubrique : “Ne rate pas le début”.

Lanfeust Mag
“(…) ce roman de science-fiction fait preuve d’originalité et de sensibilité. On se laisse entraîner par des personnages attachants dans une aventure qui va les mener de l’enfance à l’adolescence. Intrigant et réjouissant, ce roman est un excellent moment de lecture “
(A.L. Dometoff)

Pôle Littérature Jeunesse (CRDP de Bretagne)
“Ce roman est un véritable plaidoyer contre la haine, l’intolérance, la violence. Il s’attache à montrer l’origine des guerres, la nécessité du recul pour comprendre le monde, construire, avancer. Un roman qui tient en haleine jusqu’au bout “

www.livrjeun.tm.fr (Nantes Livres Jeunes)
“Le style du roman est très vivant et visuel, les personnages, quant à eux, ont des caractères marqués où l’instinct de survie domine. Le suspense est maintenu jusqu’à la fin, l’intrigue est mystérieuse à souhait et la chute ne donne qu’une envie : que les auteurs écrivent une suite.”
(Note : très bon livre)
(Roselyne Malavieille- Critique intégrale sur le site livrjeun)

La Revue des Livres pour Enfants
L’œil des dieux est une robinsonnade en forme de réflexion sur les mythes et la naissance des religions qui dose adroitement suspense et drame.”
(Stéphane Manfredo)

Les Chroniques d’Ailleurs
“Un roman qui rappelle par certains côtés le fameux Sa Majesté des mouches de William Golding, par l’agressivité permanente de ces adolescents livrés à eux-mêmes, tout en rejoignant la thématique familière de la SF (voir Des Hommes et des monstres de William Tenn) mettant en scène des groupes d’individus retenus dans un monde clos, dont ils tentent peu à peu d’appréhender l’origine à travers une prise de conscience progressive liée à la notion de perception de la réalité “
(Jean-Luc Triolo)

Ouest-France
“Ce livre de SF ne sombre pas dans les détails technologiques et se concentre plutôt sur les personnages. Quant au suspense, cette guerre des boutons futuriste à huis clos le tient jusqu’au bout ” (avec interview d’Ange, pour la remise du Prix Ados 2002 à Rennes, le 5 juin)
(Gilles Kerdreux)

Lire (Sélectionné pour la Bibliothèque idéale)
” Un Club des Cinq moderne dans un univers proche de Highlander : les filles osent se battre à pleines mains et le décryptage informatique joue un rôle crucial pour la survie. On suit les découvertes de la bande sans perdre une seconde car le temps presse. “

Citrouille
“Ange, pseudonyme qui cache un couple d’auteurs passionnés des univers fantastiques, nous entraîne dans un formidable récit d’aventure où se mêlent habilement émotion et réflexion. La mise en scène du monde où vivent les enfants est particulièrement réussie. On s’attache facilement à ces personnages que l’on découvre à la fois courageux, habiles, durs entre eux à certains moments mais aussi émouvants et fragiles. Ce texte contient également une réflexion sur la perception d’une réalité qui n’existe que parce que nous l’inventons à notre image ou selon nos croyances. Tous ces ingrédients en font un excellent roman à conseiller de toute évidence… à tout le monde “
(Simon Roguet – Librairie M’Lire à Laval – critique intégrale sur : le site Citrouille)

Mauvaisgenres.com
Sur un thème classique de la Science Fiction (un univers clos qu’il soit souterrain, bunkerisé ou spatial), Ange, pseudonyme de deux auteurs efficaces, raconte une histoire tendue, une intrigue crédible et une explication qui dévoile le mystère sans faire plaquer sur le reste de l’histoire. Beaucoup de pudeur dans un récit qui avance linéairement, apte à séduire tout public. “
(Laurent Greusard – critique intégrale sur : mauvaisgenres.com)

fnac.com
“Un roman de SF palpitant “
(L’avis de la Fnac)

C’est grâce à lui

Un grand merci à Denis GUIOT pour la rédaction de cette page !

 

Pour marque-pages : Permaliens.

Les commentaires sont fermés.