La Flamme d’Harabec (Ayesha T2)

 flamme-harabec-smallRésumé : En recouvrant le trône d’Harabec dont elle est l’héritière, la princesse Marikani a aussi révélé au galérien Arekh une vérité qui remet en cause toute son existence : les dieux et croyances cimentant le monde de Tanjor n’existent pas. C’en est trop pour Arekh : en proie à de grands tourments, il quitte la cour de la souveraine. Recruté au cours de son exil pour défendre une riche cité marchande, il constate cependant avec douleur les exactions continuelles de l’Eglise. Pendant ce temps, à Harabec, on tente d’assassiner Marikani, qui oppose néanmoins sa clémence à la volonté de répression des autorités. Face à un pouvoir religieux figé dans de séculaires traditions, la révolte gronde et la tourmente va réunir à nouveau Arekh et Marikani…

4e de couverture : “Que faut-il pour nourrir une flamme ? Dans les Royaumes, l’esclavage flamme-harabec-03est enraciné depuis toujours. Les dieux ont condamné le peuple turquoise, et celui-ci, génération après génération, a toujours servi ses maîtres. Ainsi l’ont voulu les dieux. Ainsi le veulent les hommes. Les hommes… Tous les hommes, ou presque. Car des rumeurs courent. On chuchote que la reine d’Harabec n’a pas le sang pur. On chuchote qu’elle s’intéresse aux esclaves, qu’elle veut les aider. Les rumeurs courent. La révolte gronde. Les dieux se réveillent. Déchiré entre deux morales, entre deux passés, entre deux loyautés, Arekh est un homme seul. Pourtant son choix peut déterminer le destin de beaucoup. Que faut-il pour nourrir une révolution ? “

Oeuvre associée : La Trilogie AYESHA (ou les Trois Lunes de Tanjor)
Editions Bragelonne (également disponible en poche J’ai Lu)
Illustration de Alberto VARANDA
Date de parution en France : avril 2002
304 Pages

 

Pour marque-pages : Permaliens.

Les commentaires sont fermés.