La Geste des Chevaliers Dragons – La Guerre des Sardes 1 – Amarelle – Tome 17

lageste-guerre-des-sardes-T17À ARSALAM, LA GUERRE CONTRE LES SARDES FAIT RAGE !

Ils sont des milliers… des Sardes, des tribus, des guerriers, des barbares, à déferler sur l’Empire. Entourée d’ennemis à la cour, l’Impératrice est seule.
Dans la petite ville d’Arsalam, à la frontière des routes de l’ouest et de la Mer Close, les Chevaliers Dragons tiennent… Elles résistent, depuis des années, elle résistent, encore et toujours, contre des hordes sauvages, sans renforts, sans ravitaillement.Leurs ennemis ne sont plus les Dragons, mais les humains. Et le désespoir… Et le doute…

Scénario : Ange
Dessin : Vax
Couleurs : Stéphane Paitreau
Paru le 13/11/2013
Editeur : Soleil Productions
ISBN : 978-2-302-03620-8

http://booknode.com/la_geste_des_chevaliers-dragons,_tome_17__la_guerre_des_sardes_01118213

Ce qu’ils en disent :

Sceneario : “Conforme aux ambiances de la série qui a fait son succès, cette première partie bien captivante, punchie de par les faits guerriers narrés et ouvrant également des perspectives comploteuses et monstrueuses possède tous les ingrédients utiles pour passer un bon moment de lecture. Vivement la suite pour connaître la tournure des évènements présentement instillés !”

PlanèteBD : “L’impératrice envoie son Chambellan sur le front de la guerre contre les Sardes, où une simple unité de Chevaliers Dragons fait des miracles. Première partie d’un diptyque d’HF captivant ! (…) Dans La geste, le contexte d’heroïc-fantasy a beau être toujours le même, les scénarios qu’en extirpe Ange parviennent toujours à se renouveler dans la qualité. Surtout, l’auteur bicéphale apporte un grand soin aux dialogues et instille des enjeux généralement captivants, au sein desquels s’entremêlent à égales mesures des considérations diplomatiques, martiales et amoureuses.”

Auracan : “Après un tome 16 très réussi, Ange poursuit sa série-phare, non pas avec un habituel one-shot, mais avec la première partie d’un diptyque. Une nouvelle fois, le duo de scénaristes parvient à innover et à passionner, ce qui n’est pas une mince affaire dans une aussi longue saga.”

BD Fugue Besançon : “Superbes dessins pour cette geste prévue en 2 parties. Ange nous a concocté un scénario épique et pleins de rebondissements, bref un grand cru !”

Peuple féérique : “On apprécie vraiment beaucoup cette série de Fantasy qui, au fil des tomes, se renforce et s’impose comme l’une des plus représentatives de la Fantasy française.”

Elbakin (John Doe) : “La progression dramatique est impeccable, nous montrant alternativement les points de vue des Impériaux et des Sardes, avant d’aborder des enjeux politiques dans les dernières pages”

Pour marque-pages : Permaliens.

Les commentaires sont fermés.